Élise HOCHARD
6 Boulevard Pasteur
34000 Montpellier
Téléphone : 07 69 96 59 34

http://www.elisehochard.fr
Itinéraire
Laissez moi vos coordonnées
Je vous rappelle rapidement

 

Nous assurons le traitement de données à caractère personnel dans le respect des dispositions du Règlement Général sur la Protection des Données n°2016/679 du 27 avril 2016, dit «RGPD», et de la Loi Informatique et Libertés telle que modifiée notamment par la loi n°2018-493, dite 'LIL 3'

Élise Hochard - Psychologue
6 Boulevard Pasteur 34000 Montpellier
07 69 96 59 34
L'espace thérapeutique,
Le cadre thérapeutique

Le cadre thérapeutique

Le cadre thérapeutique

L’entretien clinique signifie originellement « se soutenir mutuellement » et est au cœur de la méthode du psychologue clinicien. D’une manière générale, il désigne un lieu d’échanges, d’informations et de paroles où la communication y est essentiellement verbale et se trouve complétée par des communications non-verbales, le plus souvent en face-à-face. Sa visée principale est la compréhension de l’homme à travers sa singularité et l’unicité de son vécu dans sa dimension évolutive et potentiellement thérapeutique. Le psychologue clinicien, lequel se réfère à un ou plusieurs modèles théoriques, se doit de faciliter la parole libre du patient à travers une écoute empathique et une posture clinique bienveillante.

L’espace thérapeutique : en pratique, celui-ci a lieu dans un espace calme et bienveillant lequel facilite un climat de confiance et de sécurité, dans l’ici et maintenant. La durée des séances varie entre (45-55 minutes) et sa rythmicité est à définir en fonction de la situation et des besoins de chacun (1 fois par semaine/ 1fois tous les quinze jours,etc.)

Le cadre thérapeutique est aussi dépendant des qualités psychiques et somatiques du psychologue tels que son accueil fiable et contenant, son authenticité, son travail sur soi  analyse personnelle, supervision, formations, etc.) sa souplesse et son adaptation, son ouverture théorico-clinique, sa qualité de présence, son respect des règles éthiques et de confidentialité, etc.

La rencontre clinique

Il s’agit d’une « expérience originaire intérieure et sensible ou le lien est garanti dans un pacte d’alliance et de confiance » (Leroy-viémon, B.). En effet, elle est un temps préliminaire ou se crée un premier contact lequel va décider de la qualité de la relation et de la continuité des séances.

C’est à partir de là que nous déterminons ensemble le cadre thérapeutique, la rythmicité des séances, leur régularité lesquelles sont propre à chacun. A savoir que la durée d’une psychothérapie est dépendante de chaque situation et de l’engagement engagé dans le processus de soin.

La relation thérapeutique : le thérapeute agit comme un repère, c’est-à-dire qu’il est là pour redonner une direction de soin, permettre de comprendre le sens des « accidents existentiels » de chacun. De plus, la relation psychothérapique se situe au niveau du temps biographique et les évènements de l’existence s’analyse dans une certaine durée décalée par rapport à ces évènements.